LA LUDOVERTE

un Bâtiment à Energie Positive

LA LUDOVERTE

Un bâtiment à énergie positive ( « BEPOS ») est un bâtiment qui produit plus d’énergie (électricité, chaleur) qu'il n’en consomme.
Le caractère excédentaire en énergie (« positif ») est permis par des principes constructifs mais aussi par le comportement des usagers (gestion efficiente des usages, des consommations de l’électroménager et de l'informatique, de la mobilité…).

Caractéristiques du BEPOS Ludoverte

o Isolation thermique ultra renforcée

o Suppression des ponts thermiques et isolation par l'extérieur

o Excellente étanchéité à l’air

o Captation optimale de l’énergie solaire de manière passive

o Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers

o Capteurs photovoltaïques

o Chauffage bois-énergie alimentant le « Quai de la Gare » et le « Multi-accueil »

 

L’utilisation du bois en construction et en bois-énergie contribue à la lutte contre les changements climatiques de deux manières :
    par la séquestration du carbone atmosphérique dans le bois
Les forêts absorbent le CO2 de l'atmosphère ; l'utilisation de 1 m3 de bois permet de retirer environ 0,9 tonne de CO2 de l'atmosphère.
•    par la substitution de produits plus énergivores à fabriquer (comme l'acier ou le béton)
La construction à ossature bois est 5 fois plus légère que le béton et 17 fois plus que l'acier. Outre les avantages économiques que cela représente une moindre utilisation de matériau réduit l’impact environnemental.

L'isolation thermique d'un bâtiment permet de diminuer les échanges de chaleur entre l'intérieur du bâtiment et l'environnement extérieur, et ainsi diminuer les besoins de chauffage.
Une meilleure isolation réduit donc la consommation d'énergie.
La laine de bois est un matériau isolant fabriqué à base de fibres de bois. Elle est un très bon isolant thermique (conductivité thermique : 0,042 W/mK1).
La laine de bois est biosourcée, renouvelable, durable contrairement au polystyrène (par exemple) issu du pétrole et qui consomme donc des ressources fossiles non renouvelables et non locales.

Un réseau de chaleur est une installation distribuant à plusieurs bâtiments de la chaleur produite par une chaufferie, via un ensemble de canalisations.
Le réseau de chaleur de la Ludoverte est exclusivement basé sur une production de chaleur renouvelable :  bois-énergie.

La Ludoverte a produit plus 6 500 kWh depuis sa mise en fonctionnement. (pointage mai 2018)
Elle couvre l’ensemble de ses besoins électriques ainsi qu’une partie de ceux du multi-accueil et du Quai de la Gare.