LA MAISON DE L’ENFANCE

RETOUR SUR : Les objectifs de la réalisation de cet équipement

- développer l'attractivité du territoire,

- répondre aux besoins en matière d'accueil des enfants et des jeunes,

- inscrire la collectivité et la population dans une démarche durable.

La ligne de chemin de fer Mâcon-Le Creusot a été désaffectée en 1970. Les voies ont été démontées puis aménagées en voie verte. Une partie des terrains et plusieurs bâtiments de la gare de Cluny ont été transformés en locaux d'activités et d'équipements de loisirs.

Parmi les bâtiments, un quai couvert de marchandises demeurait inutilisé à ce jour.
Sa remarquable qualité architecturale et sa situation a amené la Communauté de communes, propriétaire du bâtiment, à souhaiter transformer ce quai de marchandises en locaux dédiés aux activités de loisirs, essentiellement pour les enfants et les jeunes.
Une équipe de programmistes a été retenue fin 2009 afin d'établir un cahier des charges permettant de prendre en compte les besoins des utilisateurs potentiels et des surfaces disponibles.

En juillet 2011, l'architecte Olivier Le Gallée a été retenu pour mener la maîtrise d'œuvre de la réhabilitation de ce bâtiment. Souhaité dans une dynamique de faible consommation énergétique et de construction durable, il fait une place majeure au bois.

Le bois est utilisé comme isolant avec 20 cm sur les parois intérieures, dans la création de deux extensions en ossature bois, dans le choix comme combustible pour le mode de chauffage.
L'étanchéité du bâti a été particulièrement travaillée pour arriver à un résultat permettant d'avoir une consommation énergétique des plus faibles pour ce type de structure.

Sur une surface de 660 m2, les utilisateurs permanents sont le centre de loisirs La Marelle et le service enfance et jeunesse de la Communauté de communes avec Le Club-Jeunes.